Réussir l’achat d’une boulangerie : conseils clés et étapes.

13 décembre 2022

7 min de lecture

Reussir Lachat Dune Boulangerie Conseils Cles Et Etapes. 300x300

Vous souhaitez acheter une boulangerie en Bretagne ? Que vous souhaitiez vous lancer à Rennes, Saint-Brieuc, Lorient, ou Brest, reprendre une boulangerie est un projet qui demande du temps et de la réflexion.  Vous ne savez pas forcément par où commencer et vous vous demandez si vous êtes prêts à investir dans la reprise d’une boulangerie ? Si vous avez été tenté(e) par ces questions, sachez qu’il n’est jamais trop tard pour reprendre votre aventure.  Découvrez notre article et laissez-vous guider !

1. BIEN DÉFINIR VOTRE PROJET

A. DÉFINIR VOS QUALIFICATIONS

Vous devez évaluer vos propres compétences et vos envies avant de reprendre une boulangerie. Voulez-vous proposer uniquement de la boulangerie ? Voulez-vous combiner les deux activités ? Dans tous les cas, vous devez vérifier que vos qualifications correspondent à vos aspirations ou, si ce n’est pas le cas, entrer les critères qui guideront l’achat de la boulangerie : emplacement et matériel adaptés à la boulangerie, employés qualifiés dans la future boulangerie, etc. De même, vous devez vous assurer d’avoir des compétences en matière de vente ou de gestion d’entreprise afin de suivre, le cas échéant, les formations nécessaires.

Quels diplômes pour ouvrir une boulangerie-pâtisserie ?

Pour obtenir les meilleures qualifications en boulangerie-pâtisserie, il est conseillé de passer les diplômes suivants :

  • Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP)
  • Le Baccalauréat Professionnel (Bac Pro)
  • Le Brevet Professionnel (BP)

B. DÉFINIR LE TYPE DE BOULANGERIE À ACHETER

Pour mieux anticiper son achat et cibler ses recherches, vous devez déterminer un certain nombre de critères, dont la zone géographique idéale pour sa future boulangerie. Vous pouvez également définir le type de commerce : une boulangerie en zone rurale ou située en centre-ville.  Vous pouvez également décider d’acheter une boulangerie dans une zone où vous devrez faire face à la concurrence d’autres boulangers. Souhaitez-vous également trouver un commerce avec un logement ?

C. RECHERCHER DES ANNONCES DE BOULANGERIE À REPRENDRE.

Sur Google, vous trouverez un certain nombre d’annonces immobilières concernant l’achat d’une boulangerie. N’hésitez pas à consulter nos annonces directement sur notre site internet dans la rubrique « commerce » puis « métiers de bouche » pour découvrir la liste des fonds de commerce de boulangeries que nous avons à la vente.

2. BIEN ANALYSER VOTRE PROJET ET LES FONDS DE COMMERCE SELECTIONNÉS

Votre projet de reprise d’entreprise est défini ? Vous avez fait votre sélection et êtes donc prêt à visiter des boulangeries qui correspondent à vos critères ! Demandez aux cédants de vous fournir les derniers bilans comptables : ces documents seront nécessaires pour aller plus loin. Cette étape cruciale qui vous permettra d’analyser un certain nombre de paramètres :

  • La raison de la mise en vente
  • la typologie de votre futur commerce,
  • ses points forts et ses points faibles
  • le chiffre d’affaires, sa rentabilité
  • les caractéristiques de sa clientèle,
  • l’état du bâtiment et du matériel,
  • le nombre de passages devant le point de vente, etc..

Vous devrez à ce moment-là réaliser un audit précis de l’entreprise dans le but de multiplier vos chances de réussite dans votre projet d’achat de boulangerie.

A.L’AUDIT DES CONTRATS

  • Le contrat de bail commercial :

Il définit les responsabilités du bailleur et du locataire et donne une visibilité sur le loyer dû par le repreneur. Il précise également la destination des locaux. Si vous êtes boulanger-pâtissier et que vous souhaitez développer une activité de snacking, il est donc important de s’assurer que la diversification est possible.

  • Les contrats de travail des salariés :

L’analyse de chaque contrat permet de savoir quels salariés sont recrutés et sous quel type de contrat (CDD, CDI, en apprentissage…). Notez que depuis le 1er janvier 2016, tous les salariés doivent bénéficier d’une couverture santé complémentaire dans leur entreprise.

  • Les contrats fournisseurs : 

Vérifiez s’il y a des contrats fournisseurs mis en place. En général, ils peuvent être rompus lorsque la boulangerie est cédée.

B. L’AUDIT FINANCIER

  • L’analyse du chiffre d’affaires :

L’analyse doit être effectuée en tenant compte des périodicités (fêtes de fin d’année, galettes des rois, etc.), de la saisonnalité surtout si la boulangerie se trouve dans une zone touristique, et de la période du COVID qui a pu impacter l’activité.

  • L’estimation du prix du matériel :

Vous devrez êtes vigilants sur le fait que les prix tiennent compte de l’entretien, du renouvellement… afin de souscrire si besoin une extension de garantie sur le matériel. Soyez vigilants aux dépenses énergétiques engendrés par les coûts de production et établissez des estimations, prévoyez également d’éventuelles augmentations dans votre prévisionnel financier.

  • La valorisation de l’entreprise :

Cette dernière consiste en une étude complète des éléments comptables, de la rentabilité et des perspectives de l’entreprise. Elle vous permet d’acheter au juste prix et de connaître l’excédent brut d’exploitation (EBE).

C. L’AUDIT DE LA SITUATION GÉNÉRALE DE LA BOULANGERIE

Testez vous-même l’établissement et demandez à vos proches de le faire, observez le flux de clients : passage à proximité de la boulangerie, habitudes des passants… étudiez également la zone de chalandise et ses caractéristiques : âge des habitants ou des passants, catégorie socio-professionnelle, goûts, attentes… et prenez le temps d’étudier la concurrence à proximité.

À ce stade de l’étude de la reprise de votre boulangerie, vous devrez également choisir le statut et la forme fiscale de l’entreprise.

En effet, lors de la reprise d’un fonds de commerce, vous devrez créer une structure juridique pour pouvoir l’héberger. La déclaration d’activité se fera auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.

Les statuts juridiques suivants sont possibles pour une boulangerie :

  • Le statut de la micro-entreprise.
  • Le statut de l’entreprise individuelle au réel.
  • Le statut de la société : SARLEURLSAS ou SASU.
  • Si vous êtes seul, le statut de la SASU.

Toutes ces informations devront figurer dans le prévisionnel au même titre que les charges fixes. Sur ce dernier point, il est essentiel de noter les montants réels de vos contrats d’assurance dans votre prévisionnel (assurance commerce, véhicule professionnel, complémentaire santé, prévoyance …), afin qu’il soit le plus précis possible.

3. RECHERCHER DES FINANCEMENTS POUR LA REPRISE DE LA BOULANGERIE

Comme tout projet d’achat d’entreprise, l’achat d’une boulangerie nécessite un accompagnement qualitatif et adapté aux besoins. Dans ce contexte, être entouré des bons partenaires apparaît comme indispensable pour démarrer et donc concrétiser son projet d’achat. Bien que cela puisse paraître évident, votre projet d’achat doit être soigneusement préparé afin d’optimiser vos chances d’obtenir des financements adaptés.

Avant de rencontrer les banques pour leur présenter votre projet d’achat de boulangerie, il est essentiel de rédiger un business plan. Ce document intègre un plan de financement et un compte de résultats prévisionnel qui doivent être les plus réalistes possibles, basés sur les résultats des années précédentes.

Il intègre également le plan de trésorerie, établit sur 12, 24 voire 36 mois, les fluctuations de trésorerie (saisonnalité, périodicités…). Le business plan doit également contenir une étude de marché pour donner toutes les chances de succès au projet d’achat. Enfin, les choix juridiques, sociaux et fiscaux du boulanger repreneur y sont notés.

4. RÉCAP : NOS CONSEILS CLÉS

  • Essayez de soigner la phase d’analyse ; ne vous précipitez pas, prenez le temps de comprendre les chiffres et leurs explications
  • Evaluez l’âge et la qualité du matériel et des équipements,
  • Exigez un accompagnement par le cédant si vous le jugez nécessaire,
  • Sachez écouter les consommateurs et les nouvelles tendances,
  • Ne rencontrez pas votre banquier sans avoir tous les éléments en main,
  • Laissez parler les chiffres : jetez l’éponge si vous anticipez une rentabilité trop faible,
  • Rassurez le personnel en place,
  • Établissez une vraie relation de confiance avec le vendeur, dans votre intérêt et le sien.

Vous l’aurez compris, reprendre une boulangerie nécessite une vraie analyse et une certaine connaissance du marché. Nos chargés d’affaires spécialisés dans la vente ou l’achat de boulangerie sont à votre disposition pour vous accompagner dans les démarches. Pour la partie financière, notre service de financement professionnel Finance et Courtage vous accompagnera dès le début du projet. Vous souhaitez reprendre une boulangerie en Bretagne ? Contactez-nous.

Article précédent

Qu’est-ce qu’un bail dérogatoire ?

Quest Ce Quun Bail Dérogatoire 300x300

Article suivant

Etat des lieux et perspectives du marché de l’immobilier professionnel sur la Côte d’Emeraude

Village Entreprise Taden 300x300

Mes Favoris

En savoir plus sur la rgpd.