Au pied de Nez

Rue Vasselot, le restaurant « Au Pied de Nez » a ouvert ses portes, mercredi 28 octobre quelques heures avant l’annonce gouvernementale annonçant la nouvelle vague de confinement et la fermeture des restaurants. Nous avons rencontré Rodolphe Robial et Simon Bernard, père et fils, le jour de leur ouverture.


« C’est un peu l’ironie du sort. Nous devons fermer notre restaurant le jour de son ouverture. On porte bien notre nom je trouve, notre ouverture aura au moins été remarquée » rigole Rodolphe.

Et le restaurant, remarquable, il l’est en effet. Situé au croisement de la rue Vasselot et la rue Maréchal Joffre, le restaurant auparavant « Le Gourmet en ville » laisse place à un bel établissement aux allures de bistrot d’antan. « 4 mois de travaux nous ont permis de lui donner une vraie identité et on prévoit encore d’autres aménagements. L’emplacement et la configuration du restaurant sont parfaits,  on a de belles perspectives avec l’envie de faire beaucoup de choses » souligne Simon, l’air cachottier.


Les deux hommes, relativisent et restent positifs « Nous avons eu de bons retours même en quelques heures, les clients ont l’air satisfaits donc on espère qu’ils joueront le jeu pour la vente à emporter. On va tout mettre en place pour continuer d’innover et de séduire notre clientèle. »


Rodolphe a à cœur de surprendre et de partager à travers sa cuisine de bistrot remise au gout du jour « je vais proposer des petites créations personnelles comme la « galette breizh za » : une galette de blé noir servi comme une pizza, des œufs de comptoir, mais aussi quelque chose que personne ne fait encore à Rennes : le cochon celtique »


Après quelques années passées dans le monde de la nuit, Rodolphe cuisinier de métier, retourne à son premier amour : la cuisine. En 2005, il prend alors les commandes de « l’Abri du marché » sur la place des lices, qu’il dirigera pendant 13 ans. Véritable passionné, il remporte quelques concours culinaires et se prête même au jeu de la télévision avec l’émission « L’addition svp » de TF1 qu’il remporte en 2017.  L’envie de monter un projet en famille avec son fils Simon lui trotte alors en tête et après quelques mois de repos, l’idée est là : le restaurant « Au pied de nez » voit alors le jours.


Ce mois de confinement sera ainsi l’occasion pour le père et le fils de faire connaitre la cuisine ripaille revisitée, à emporter. Et soyez en sûr, « Au pied de nez » ne se moquera pas de vous avec des produits frais et de saison, cuisinés avec beaucoup d’amour par Rodolphe et Simon.


Au pied de nez

10 Rue Maréchal Joffre,

35000 Rennes

09 83 48 88 77

Instagram


Menu