<span>Actualités</span><br />Un fond de solidarité de 1500 euros versé par l’État pour aider les travailleurs indépendants

Actualités
Un fond de solidarité de 1500 euros versé par l’État pour aider les travailleurs indépendants

fonds de solidarité pour le coronavirus

Un fond de solidarité a été mis en place par le gouvernement pour venir en aide aux travailleurs indépendants. En effet, ces derniers ne peuvent pas bénéficier d’autres mesures mises en place par l’État, dans le cadre de l’épidémie de Covid-19 et des chamboulements économiques et sociaux qui ont en résulté.

Par exemple, les travailleurs indépendants n’ont pas droit au chômage partiel ou encore aux arrêts maladie pour garder leurs enfants qui ne peuvent plus aller à l’école.

Vous êtes indépendant et vous avez besoin de louer des bureaux dans Nantes hyper-centre ? Découvrez d’abord si votre profil d’indépendant est éligible à ce fond de solidarité.

Quels sont les indépendants qui ont droit aux 1500 euros versés par l’État ?

Avant toute chose, il est important de noter que cette aide est réservée uniquement aux TPE et aux indépendants, qui doivent remplir d’autres conditions pour être éligible à ce fond de solidarité :
- Le chiffre d’affaires de ces indépendants ne doit pas dépasser 1 million d’euros,
- L’entreprise ne doit pas compter plus de 10 salariés,
- L’entreprise doit déclarer moins de 60 000 euros de bénéfices imposables annuels (plus les rémunérations que s’est versé le dirigeant)
- L’activité commerciale s’est vue interrompre ou fermer en raison de la crise sanitaire (comme c’est le cas pour les restaurants, bars, magasins de produits non-essentiels, etc.),
- L’activité a connu une baisse de chiffre d’affaires de plus de 50%.

Tous les indépendants ne sont pas concernés par ce fond de solidarité

Effectivement, certains profils de travailleurs indépendants ne peuvent pas faire la demande de l’aide de 1500 euros car ils ne répondent pas aux conditions d’éligibilité. Par exemple, les indépendants qui exercent une activité salariée en parallèle n’y ont pas accès, tous comme les retraités qui exercent une activité professionnelle indépendante en complément de leur pension de retraite.

De même qui si votre activité d’indépendant a été créée après le 1er février 2020, ou si vous avez touché 2 semaines d’arrêt-maladie le même mois où vous demandez l’aide, vous n’avez pas le droit à cette aide de 1500 euros.

Pour en savoir plus:
Croissance du marché de l'immobilier de bureaux à Nantes

Menu