<span>Actualités</span><br />Quelles sont les aides mises en place pour aider les entrepreneurs en difficulté pendant la crise du Covid-19 ?

Actualités
Quelles sont les aides mises en place pour aider les entrepreneurs en difficulté pendant la crise du Covid-19 ?

covid19: les aides aux entreprises

Depuis mi-mars, l’ensemble de l’économie française ou presque est à l’arrêt, depuis que le gouvernement a placé la totalité du pays en confinement afin d’endiguer l’épidémie du coronavirus qui sévit actuellement dans le monde.

De nombreux entrepreneurs se trouvent dans des situations de crise, leur activité commerciale ayant été stoppée. Avant d’acheter un local commercial à Vannes, il est intéressant de connaître les mesures à destination des entrepreneurs pour aider ces derniers à traverser cette période incertaine.

Les mesures à destination directe des entrepreneurs

Les entrepreneurs peuvent faire la demande du report du paiement de leurs échéances sociales et/ou fiscales, auprès de l’URSSAF et/ou des impôts. Selon la situation de l’entrepreneur qui en fait la demande, ces aides peuvent prendre la forme d’un échelonnement des paiements ou encore d’une remise des majorations de retard en ce qui concerne les charges sociales.

Les entrepreneurs peuvent aussi directement contacter le centre des impôts pour essayer d’obtenir un délai de paiement de leur échéances fiscales. Les entrepreneurs les plus impactés par la crise peuvent également contacter le SIE dont leur entreprise dépend et demander une remise d’impôt directe.

Les entrepreneurs qui se voient dans l’incapacité de poursuivre leur activité jusqu’à nouvel ordre peuvent avoir recours au chômage partiel afin de continuer à rémunérer leurs salariés et ainsi éviter d’avoir recours à des licenciements. L’entrepreneur qui recourir au chômage partiel (aussi appelé chômage technique) doit consulter le CSE pour des entreprises de plus de 50 employés, ou bien ses salariés directement pour les entreprises de moins de 50 employés. Il doit aussi ensuite faire la demande d’une autorisation d’activité partielle pour son entreprise auprès de la Direccte.

Enfin, les entrepreneurs qui ont des crédits à rembourser mais se voient dans l’impossibilité d’effectuer le moindre chiffre d’affaires, peuvent faire la demande auprès de leur établissement bancaire de l’échelonnement de ces crédits bancaires, afin d’alléger les éventuels problèmes de trésorerie liés à la conjoncture actuelle.

De nombreuses autres mesures ont été mises en place par le gouvernement, les collectivités ou encore les organisations de professionnels, pour permettre aux entreprises de faire face à cette situation exceptionnelle.

Pour en savoir plus:
Le droit de préemption au profit du locataire

Menu