<span>Actualités</span><br /> Les solutions pour financer la reprise d’un fonds de commerce

Actualités
 Les solutions pour financer la reprise d’un fonds de commerce

 Les solutions pour financer la reprise d’un fonds de commerce

Un fonds de commerce à Nantes dispose généralement de biens incorporels (clientèle, nom commercial, licences et autorisations, droit au bail, etc.) et de biens corporels (mobilier, machines, outils, marchandises, stock, etc.) l’ensemble étant nécessaire à l’exercice de son activité.

Reprendre un fonds de commerce, c’est reprendre l’ensemble de ces actifs et racheter une clientèle et un chiffre d’affaires minimum, en profitant d’un travail commercial effectué préalablement. Selon le cas, cela peut rapidement représenter un montant élevé. Alors, comment financer une telle reprise ? Pistes possibles.

Reprendre un commerce existant versus partir de zéro

Environ 40 000 fonds de commerce sont rachetés en France chaque année. La raison est simple : il est parfois plus simple de reprendre un commerce déjà sur les rails que de ne partir de rien. Mais le montant de la reprise d’un fonds de commerce est souvent élevé, et il n’est pas rare qu’il y ait des droits de mutation à acquitter.

Véritable alternative à la création d’entreprise, le rachat d’un fonds de commerce a de quoi séduire les acquéreurs potentiels. Par définition, reprendre un fonds de commerce c’est acquérir tous les éléments corporels et incorporels permettant de réaliser une activité commerciale. Le repreneur devient donc à fois détenteur des marques, de l’enseigne, du nom commercial, des brevets, des aménagements ou encore, du matériel.

Dans tous les cas, préparer un montage financier solide est une nécessité absolue. Il existe plusieurs moyens de financer une reprise de fonds de commerce.

Comment financer le rachat d’un fonds de commerce

- Le montage financier le plus courant est le financement en fonds propres, équivalent à plus de 30 % du prix de vente. Ce financement peut être complété par un prêt d’honneur (à taux zéro) concédé par la famille, les proches…

- Dans le même état d’esprit, en particulier si le fonds de commerce a une vocation sociale, humanitaire ou communautaire, voire écologique, il est possible de faire un appel de fonds participatif ou « crowdlending » (prêt participatif).

- Un prêt professionnel permet un financement sur 7 ans. Un leasing, ou crédit-bail permet de financer le matériel ou la rénovation du local. Les banques ne financent pas le stock.

- Certaines communes rurales, ou conseils régionaux peuvent également vous aider à reprendre un commerce si le contexte le justifie (pour éviter la désertification rurale par exemple.) Ils peuvent en ce cas vous aider financièrement ou vous faire un prêt à taux zéro.

- Enfin, certains organismes de crédits ou organismes agréés se prêteront garants sous conditions (OSEO, PCE...)

Pour en savoir plus:
Transfert des obligations et actifs
Diagnostics obligatoires pour louer un fonds de commerce
Guide de la sous-location d'un fonds de commerce
Comment estimer la valeur d'un fonds de commerce ?

Menu