<span>Actualités</span><br />Les enjeux d’une acquisition de locaux via une SCI

Actualités
Les enjeux d’une acquisition de locaux via une SCI

acheter des locaux avec une SCI

La société civile immobilière de location (SCI) est une structure qui peut être intéressante pour un chef d’entreprise désirant séparer son activité des locaux qui lui permettent de l’exercer.

Toutefois, mettre au point une SCI dans le cadre de votre projet d’immobilier d’entreprise à Brest ou ailleurs en France exige que certaines étapes soient respectées, et que certaines contraintes soient dépassées.

Pourquoi choisir une SCI pour votre projet ?

Contrairement aux SARL ou SA, une société civile immobilière a, par nature, un objet civil. Les personnes qui optent pour ce format d’entreprise souhaitent généralement mettre en commun des biens en vue de se partager les bénéfices résultant de ladite activité. L’objet des SCI consiste à construire ou à acquérir un immeuble afin de le louer, ou de le mettre à la disposition gratuite d’éventuels associés proches de l’activité de l’entreprise.

Quel intérêt derrière une société civile immobilière ?

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier d’entreprise, la SCI présente un intérêt dans le cas où vous comptez monter l’initiative aux côtés d’autres entrepreneurs. En effet, parce que la SCI est dotée d’une personnalité morale, elle vous permettra de séparer distinctement votre activités des locaux. Qui plus est, si l’un de vos associés venait à subir un accident mortel, la transmission n’affecterait pas l’immeuble, seules les parts de la société étant concernées.

Comment constituer une SCI de location ?

Pourconstituer une SCI de location, il faut dans un premier temps établir des statuts par écrit, lesquels doivent contenir les éléments suivants : la forme de la société, son objet, sa dénomination sociale, son siège social, son capital social, sa durée, les apports de chaque associé et, enfin, ses modalités de fonctionnement.

On notera que les SCI sont dans la plupart des cas soumises à l’impôt sur le revenu, à moins que l’entreprise ne choisisse d’être imposée selon les règles de l’impôt sur les sociétés. Au cours de sa vie, la SCI pourrait voir ses parts sociales être transférées entre vifs. Elles pourront également être cédées suite à un décès.

Pour en savoir plus:
Zoom sur l’immobilier d’entreprise à Brest
Faut-il acheter ou louer ses bureaux ?
Guide pour calculer son chiffre d'affaires futur

Menu