<span>Actualités</span><br />Les enjeux de la logistique du futur

Actualités
Les enjeux de la logistique du futur

Quels sont les enjeux logistiques pour votre futur entrepôt à Rennes ?

La logistique est un secteur évolutif et innovant tant dans les infrastructures que dans les processus.  L’automatisation, la robotisation et la numérisation des processus permettent de diminuer les coûts et les délais et augmentent la productivité. Comment la logistique du futur va-t-elle impacter le fonctionnement de votre entrepôt à Rennes ?

Le transport à l’heure de la crise sanitaire

Le secteur de la logistique a bénéficié de la crise sanitaire grâce à l’explosion de l’e-commerce en 2020. Les entreprises recherchent des prestataires capables de livrer leurs produits dans le monde entier en optimisant le transport (routier, ferroviaire, maritime et aérien) en fonction du budget, du délai de livraison et de la destination.

La logistique doit repenser son organisation pour s’adapter aux évolutions du comportement du consommateur, à la mondialisation et à l’industrie du futur et ce, quel que soit le secteur d’activité.

Les solutions de transport « intelligentes » font massivement appel aux nouvelles technologies qui ouvrent un champ à la mise en réseau des informations pour une meilleure communication le long de la chaîne logistique et à la gestion robotisée et informatisée des entrepôts.

De l’usine de production à l’arrivée chez le client, le produit est suivi, contrôlé, entreposé et livré de façon quasi automatique.

Le développement de l’automatisation et de la robotisation

Afin d'accroître la productivité, l’optimisation de la chaîne logistique est nécessaire au niveau de l’entrepôt. Pour cela, des solutions d’automatisation doivent être mises en place afin de réduire en toute sécurité le temps de traitement et les coûts.

L’ensemble de la chaîne logistique est connecté grâce à la numérisation des données et l’utilisation de logiciels sur le cloud. L’Internet des objets (IoT) et le Big Data améliorent la communication et augmentent le nombre d’informations et de données partagées, optimisant ainsi la prévision et la planification du traitement des commandes.

De même, la préparation des commandes est améliorée grâce à la robotisation qui accélère, sécurise et simplifie les manipulations pénibles et répétitives. La gestion devient quasi autonome avec la robotique collaborative (cobots) qui utilise des bras robotiques de saisie, des robots portiques, des véhicules à guidage automatique (AGV), des transstockeurs ou des systèmes de navettes dans les rayonnages.

Le recours à la numérisation et au machine learning

La gestion des stocks est améliorée grâce à la numérisation des informations qui permet :

  • L’optimisation des surfaces de stockage ;
  • Une plus grande réactivité de déstockage ;
  • La traçabilité des produits qui sont identifiés par code-barres ou puces RFID tout le long de la chaîne logistique.

La stratégie multicanal permet que les commandes soient toutes traitées de la même façon quels que soient les canaux d’acheminement. La conception des entrepôts doit être adaptée à une stratégie logistique omnicanal afin d’unifier le traitement et d’accélérer la préparation des commandes.

Le Big data et l’intelligence artificielle utilisés pour optimiser la planification facilitent l’apprentissage automatique et le perfectionnement de l’organisation logistique grâce au machine learning.

Une mutation qui prend en compte l’aspect RSE

La mutation engagée vers la logistique 4.0 permet de réduire les coûts et d’augmenter la satisfaction client mais prend également en compte l’aspect RSE dans la chaîne logistique. L'objectif étant de réduire les émissions de gaz à effet de serre notamment pendant le transport.

En savoir plus :
Les éléments importants pour bien choisir la localisation de votre entrepôt
Quels sont les critères pour bien choisir un entrepôt logistique ?

Menu