<span>Actualités</span><br />Les centres commerciaux deviennent des lieux de vie pour mieux séduire les consommateurs

Actualités
Les centres commerciaux deviennent des lieux de vie pour mieux séduire les consommateurs

centres commerciaux, ils se réinventent

Faire des centres commerciaux des « lieux de vie » mêlant boutiques, services et loisirs, telle est l’ambition que se donnent les professionnels de l’immobilier commercial. Si vous envisagez l’achat d'un bien immobilier commercial dans le 44, découvrez les dernières tendances relevées pour les zones commerciales.

Renouveler l’offre pour séduire les consommateurs

Selon une récente étude menée par IMediaCenter pour LSA, le « marketing événementiel » peut fortement influencer la façon dont consomment les gens. 55% des personnes interrogées expliquent en effet être prêts à « changer » de centre commercial si un événement ou une animation est prévue sur un site particulier.

De l’autre côté, la majorité des professionnels de la vente (84%) estiment que les animations contribuent à une hausse des ventes.

Parmi les leviers à disposition des zones de vente, la nouveauté et l’originalité arrivent en tête. Les consommateurs, et plus particulièrement les millenials, sont en effet sensibles à la qualité et au renouvellement de l’offre.

Du centre commercial au « lieu de vie »

Le « mix commercial » réinventé constitue également une bonne opportunité pour attirer les clients. En renforçant les offres de service multiples (concepts de restauration, opérateurs de loisirs et enseignes de services à la personne), la fréquentation des centres commerciaux s’affiche en hausse. Un centre commercial qui fonctionne doit créer de l’expérience et se transformer en lieu de vie.

Alors que la restauration représentait historiquement 5% à 10% de la superficie des centres commerciaux, les acteurs du secteur se fixent aujourd’hui de monter à 15% ou 20%. Les enseignes de restauration prennent ainsi la place des boutiques d’habillement qui ferment.

Malgré l’absence d’ouverture de centres commerciaux en 2019, les professionnels de l’immobilier commercial restent optimistes. Afin d’organiser au mieux le trafic sur les espaces de vente, foncières et enseignes misent aujourd’hui sur l’utilisation des données, et plus particulièrement celles qualifiées et quantifiées.

Pointant du doigt le gros mastodonte de la vente en ligne (Amazon), les sociétés commerciales doivent aujourd’hui accepter de partager leurs données pour être plus efficaces et plus adaptées au marché.

Pour en savoir plus:
L'immobilier d'entreprise français attractif pour les investisseurs

Menu