<span>Actualités</span><br />La ville de Vannes attire toujours autant les entreprises

Actualités
La ville de Vannes attire toujours autant les entreprises

La ville de Vannes attire toujours autant les entreprises grâce à son économie dynamique

Le bilan dressé par la ville de Vannes avec le concours des agences spécialisées en immobilier d’entreprise montre que la ville est toujours aussi attractive pour les entreprises qui continuent de s’implanter sur le territoire. Cela nous donne des perspectives positives concernant l’avenir de l’immobilier d’entreprise à Vannes.

Un bilan positif au niveau de l’immobilier d’entreprise

Le 13 janvier 2021, l’agglomération vannetaise a présenté un livret réalisé en collaboration avec huit agences spécialisées en immobilier d’entreprise dont l’objectif était de faire l’état des lieux en matière d’installation des entreprises sur le territoire.

Cette étude fait la synthèse des données concernant l’installation d’entreprises dans des locaux industriels ou des bureaux dans le territoire. Ce document a notamment pour objectif de fournir des informations importantes aux entreprises qui souhaitent s’installer à Vannes.

Quelle conclusion peut-on en tirer si l’on fait le bilan de 2019 ?

Le vice-président au développement économique de la commune, M. Jean-Pierre Rivery, constate que le territoire vannetais est attractif. Le marché des locaux d’activité et des bureaux a vu le nombre de transactions progresser respectivement de 25 % et de 87 % entre 2018 et 2019. De nombreux artisans et petites entreprises cherchent à s’implanter dans l’agglomération vannetaise.

Même si la demande est forte sur l’ensemble du territoire, la ville de Vannes, elle-même, réalise à elle seule près de 57 % des transactions. En effet, les entreprises cherchent à s’implanter dans la ville elle-même pour avoir une adresse plus prestigieuse. La première et la deuxième couronne sont un peu moins attractives et comptent moins d’installations.

La conséquence directe de cet engouement pour la ville intra-muros est que les prix à la vente ou à la location des locaux d’activité ou des bureaux sont moins élevés dans le reste de l’agglomération qu’à Vannes même.

Les prix restent néanmoins stables et n’ont pas connu la même flambée que celle des prix de l’immobilier résidentiel. Ainsi, Il faut compter en moyenne près de 950 €/m² pour acquérir des locaux d’activités à Vannes et environ 1 500 €/m² pour des bureaux.

L’année 2020 semble marquer un ralentissement

Si 2019 a été une année faste pour l’immobilier d’entreprise, 2020 dont les chiffres ne sont pas encore publiés devrait marquer un ralentissement voire une baisse.

La crise sanitaire est passée par là et a ralenti le marché à cause notamment de l’attentisme des entreprises qui veulent voir les évolutions de la situation globale avant de se positionner. Le marché était de facto en situation de blocage, notamment pour les surfaces commerciales de grande taille en centre-ville (250 m² et plus).

Cependant, il semble que l’activité reparte et les professionnels de l’immobilier d’entreprise vannetais restent optimistes.

L’impact du télétravail sur l’immobilier d’entreprise vannetais

La crise sanitaire a changé en partie la façon de travailler, notamment en permettant l’essor du télétravail qui était auparavant encore marginal. Cette nouvelle façon de concevoir le travail aura certainement un impact sur l’immobilier d’entreprise, notamment pour les activités qui nécessitent pour la plus grande part l’usage de bureaux.

En effet, avec le télétravail, le partage de bureaux devient la règle pour de nombreux salariés. La question reste de savoir si les entreprises auront toujours besoin des mêmes surfaces de bureaux.

Il semble que pour le moment les professionnels de l’immobilier d’entreprise ne notent pas de changement au niveau des entreprises, qui semblent délaisser quelque peu les open spaces au profit de bureaux individuels relativement spacieux. 

On note également l’augmentation de la demande de locaux non directement liés au travail afin de pouvoir proposer aux salariés des espaces ludiques et de repos.

En savoir plus :
Comment le digital révolutionne l’immobilier d’entreprise
Immobilier d’entreprise : grande forme du marché français au premier semestre

Menu