<span>Actualités</span><br />Conseils de notre agence immobilière pour ouvrir un restaurant

Actualités
Conseils de notre agence immobilière pour ouvrir un restaurant

ouvrir un restaurant avec notre agence immobilière

Vous souhaitez ouvrir un restaurant à Nantes ? Vous avez bien raison : la gastronomie nantaise est exquise et unique, d’autant plus que le pays nantais dispose d’un large réseau d’affineurs, d’éleveurs, de producteurs et de vignerons.

Mais quel emplacement devriez-vous choisir pour votre restaurant ? Comment bien estimer la superficie de votre local ? Devriez-vous racheter un fonds de commerce, ou juste un droit au bail ? Voici les conseils de notre agence immobilière pour entreprise à Nantes.

Ouvrir un restaurant à Nantes : conseils de notre agence

Il va de soi qu’un emplacement de qualité, l’attrait de la devanture de votre restaurant mais aussi la variété de l’offre que vous mettez à la disposition de votre clientèle sont déterminants dans la réussite de votre projet. Ci-dessous, vous trouverez les conseils de notre agence immobilière pour faire de votre restaurant une adresse incontournable.

1. Choisir le bon emplacement

Forcément, l’emplacement est un point essentiel. Avant de vous jeter sur le premier local disponible à Nantes, assurez-vous que les piétons n’auront aucun mal à voir la devanture de votre restaurant et vérifiez si des commodités existent à proximité du local (parking, transports en commun, DAB etc.). De plus, assurez-vous auprès de votre agence immobilière que les concurrents ne sont pas trop nombreux autour de votre restaurant.

2. Évaluer la superficie

Notre agence immobilière est formelle: dans le secteur de la restauration, il faut compter de 2 m2 à 3 m2 par place. Respecter cette règle vous permettra d’évaluer la superficie de votre local correctement. Réservez 1 à 1,5 m2 par place pour le restaurant, 0,5 m2 à 0,75 m2 par place pour la cuisine, 0,25 m2 par place pour les pièces annexes (vestiaires et toilettes), enfin, conservez 0,25 m2 à 0,50 m2 par place pour les réserves.

3. Réfléchir au rachat ou à la reprise

Toute agence immobilière vous le dira, il est essentiel de pouvoir répondre à cette question : devriez-vous racheter un fonds de commerce, ou bien uniquement racheter un droit au bail ? Il faut savoir que ces deux options ne signifient pas la même chose. En tant que repreneur, vous pouvez soit acheter le fonds de commerce au précédent exploitant, soit racheter un droit au bail au locataire sortant (vous reprenez le local qui était dédié à une activité différente), soit louer un local vide ou aménagé.

Contactez notre agence immobilière pour plus d'informations.

Pour en savoir plus:
Comment trouver un emplacement commercial 
Les étapes juridiques pour ouvrir un restaurant 
Pas de porte et fonds de commerce
Comment domicilier une nouvelle entreprise ?
Déménager ou renégocier un bail ?
L’essor du co-working en France

Menu