<span>Actualités</span><br />Aspects pratiques et réglementaires pour créer une boutique éphémère

Actualités
Aspects pratiques et réglementaires pour créer une boutique éphémère

 créer une boutique éphémère

Vous commercialisez des produits en ligne et vous vous posez la question d’ouvrir une boutique physique. Pour tester votre concept avant de prendre un fonds de commerce à vendre à Rennes, sachez que vous avez la possibilité de créer une boutique éphémère.

Le concept de boutique éphémère

Ouverte sur une période limitée allant de quelques jours à quelques mois, la boutique éphémère ou « pop-up store » est un concept qui a le vent en poupe. Celui-ci permet en effet à des entrepreneurs ou des marques de tester des produits ou une localisation sans avoir à s’engager sur un bail de longue durée.

Ouvrir une boutique éphémère peut ainsi s’avérer intéressant dans plusieurs cas de figure : commerce saisonnier, test de concept ou de marque dans le cadre d’une étude de marché, communication sur un nouveau produit ou service, écoulement de stock… Pour profiter efficacement de ce caractère temporaire, il faut que le lancement de la boutique soit bien préparé.

Le cadre juridique

D’un point de vue réglementaire, la loi autorise l’ouverture d’une boutique pour une courte période dans la mesure où il s’agit d’une émanation d’une activité commerciale existante, c’est-à-dire inscrite au Registre du Commerce. La boutique éphémère sera alors considérée comme un établissement secondaire par rapport au siège de l’entreprise. Sachez que l’inscription au Registre du commerce et des sociétés (RCS) doit se faire un mois avant le lancement ou au plus tard quinze jours après le démarrage de l’activité.

Deux formes juridiques sont privilégiées si  vous souhaitez lancer une boutique éphémère :

  • La micro-entreprise. Très simple d’un point de vue administratif, ce statut est pratique si vous prévoyez des ouvertures très ponctuelles sur de courtes périodes. Il n’y a en outre pas de TVA à appliquer sur les ventes et des cotisations sociales ne sont payées que si du chiffre d’affaires est généré.
  • La société (EURL ou SASU si vous êtes seul propriétaire ; SARL ou SAS si vous êtes plusieurs associés). Cette forme juridique est plus adaptée si vous envisagez de créer des boutiques éphémères de façon régulière.

 

Les étapes pour ouvrir une boutique éphémère

Monter une boutique éphémère ne s’improvise pas, il est important de bien préparer le lancement afin que les ventes soient au rendez-vous. Elaborez dans un premier temps un business plan qui aura pour objectif de définir et cadrer votre concept, votre public cible et ses besoins, mais aussi les produits ou services vendus et enfin le budget alloué et les objectifs financiers. Une fois ces éléments déterminés, vous saurez si votre projet est faisable.

Une fois que vous avez trouvé un emplacement, il est recommandé de signer un bail précaire, appelé également « bail dérogatoire ». D’une durée inférieure à 3 ans, ce type de bail permet de déroger au bail commercial classique et il a la particularité de pouvoir être résilié à tout moment en respectant un préavis de 3 mois.

Plusieurs règles doivent être respectées dans le cadre d’une ouverture de boutique : normes de sécurité et accessibilité, normes relatives à l’urbanisme et au patrimoine, affichage des prix, affiches obligatoires si embauche de personnel, déclaration Sacem pour diffusion de musique.

Menu